Après avoir rencontré pas moins de 7 carreleurs, nous avons maintenant une idée plus précise des différentes options qui se présentent à nous.
Pour vous rafraichir un peu l’esprit, voici ce qu’on a aujourd’hui :

cuisine_actuel

Appliquons y la nouvelle cloison et l’ilot :

cuisine_step1

On voit donc mieux ce que représente la fameuse saignée dans la configuration cible.

Option Crésus :

Tout d’abord, on nous a proposé un mode « bourrin », à savoir changer tout le carrelage de la maison, en carrelant au dessus. Une autre variante serai également de mettre du parquet partout. Pour le moment, ce chantier n’est pas d’actualité, même si nous ne l’excluons pas pour les années à venir.

Option Dessus :

Autre solution proposée : changer toute la surface de la cuisine. La première variante proposée était de supprimer le carrelage actuel, pour mettre du parquet ou carrelage à la place. Tout serait à niveau, mais c’est plutôt massif comme travaux, car il faut virer tout l’existant, et ce n’est pas trivial au niveau logistique.
La variante un peu moins bourrine est de carreler ou poser du parquet au dessus, avec une petite barrette de seuil pour cacher la petite marche. Dans cette optique, on préfererait le parquet à choisir. Car cela pourrait être plus classe, et cela nous priverait pas de l’option future « on change tout dans la maison ». Avec du parquet, ça donnerait (très) grossièrement un truc comme ça :

cuisine_parquet

Option « on fait simple » :

Suggestion d’un carreleur d’un magasin « référence » dans le toulousain. Son point de vue : ne vous emmerdez pas, remplissez simple, limite avec des plinthes qui peuvent nous rester => parce que les retouches sexy risquent de faire moches au final, de nous sortir par les trous de nez au bout de quelques semaines, et comme ça on pourra tout recarreler plus tard sans regret. Et le plus économique.

cuisine_remplissage

Option « cadre » :

Là, on part dans quelque chose déjà vachement plus recherché. On trace un « cadre » autour de l’ilot, en remplaçant les quelques carreaux existants. Une sorte de position intermédiaire entre le « faites tout sauter pour tout changer » et « une simple ligne ».

cuisine_cadre

Option « Ligne » :

La fameuse option « ligne » : on change la ligne de carrelage où est la saignée, et on bricole sur le tout petit bidule du retour qui empiète sur la deuxième rangée.

cuisine_ligne

Alors alors ? Votre avis ?

J’aurai pu faire le même exercice en transposant plus fidèlement la future implantation de la cuisine (à partir des dessins du cuisiniste), mais c’est chaud et compliqué …

Pendant les vacances, Liam est monté au volant du tracteur de Papy, et Madeline dans la benne à maïs…

20131006_tracteur

 

 

 

 

20131006_tracteur_2

 

 

 

 

 

 

Résultat : à la maison aussi, Liam se met au volant, et Madeline dans la remorque.

20131006_tracteur_3

 

 

 

 

 

 

Sauf que nous, contrairement à Papy, nous, on a oublié la goupille…

20131006_tracteur_4

Une fois de plus, nous allons demander l’avis de la communauté. Les milliers (que dis-je, les millions) de personnes qui nous suivent savent que nous sommes en train de refaire la cuisine (voir les précédents articles sur le sujet). Une de nos premières actions a été de casser le petit muret qui servait jusqu’alors de comptoir. Ce qui donne ceci :

cuisine_1

On constate donc une saignée dans le carrelage, correspondant au tracé de l’ancien muret (cela va jusqu’au mur, le bout étant ici caché par le petit congélateur). Le trou est large d’environ 5.5 cm sur tout le long, pour une profondeur plus ou moins identique :

Cuisine_trou

La question qui se pose est donc, vous l’aurez deviné : comment faire disparaitre ce vilain tracé, sachant que nous n’avons pas de carreau de rechange du carrelage actuel, et que nous n’avons pas envie de nous taper le changement complet de la surface. Ni une marche d’ailleurs (on vous a vu, les gens du fond qui suggèrent de mettre du parquet sur toute la cuisine …).
Un premier élément de réponse est que nous devons rajouter un bout de cloison dans l’implantation que nous avons choisi. Cela donnerait donc un truc du genre :

cuisine_2

En réalité, le vrai truc qui pose soucis, c’est le petit « retour » qui est réalisé (l’angle droit). Si c’était une ligne droite, on aurait pu imaginer en remplissage avec une maxi barre de seuil, ou quelque chose dans le genre, mais là cela ferait bizarre avec ce « retour ».
On nous a suggéré la méthode suivante. Poursuivre la saignée (à la disqueuse ?) jusqu’à la nouvelle cloison pour marquer complétement la séparation, puis reproduire le « retour » de l’autre côté (là où est actuellement le petit congélateur). Ici en orange :

cuisine_3

On remplirait alors toute cette petite tranchée avec une mini-chape puis soit du carrelage gris foncé (pour trancher) soit une latte de bois, pour donner du style.

Votre avis ? Auriez-vous des suggestions ?

Nous sommes plutôt novices dans ce domaine (carrelage, chape, etc …) … A vot’ bon coeur M’sieurs Dames !

A quelques jours de la rentrée, il est temps de mettre quelques photos des vacances de Tornade et Ouragan. Au programme : deux semaines (1+1) chez les papy-mamys. Et cela a été bien mouvementé !

Nous avons essayé d’avoir une photo par « activité ». Elles ne sont pas toutes jolies (loin de là !) mais l’objectif était plus d’être complet qu’autre chose. On a surement loupé certains trucs, mais le gros est là.

Après pas mal de temps de réflexion, notre projet de cuisine s’oriente donc vers l’implantation suivante :

img130519cuisined

La photo ci-dessus n’est pas la dernière version, mais cela donne une idée. On hésite encore sur la couleur et l’aspect, mais l’important c’est l’implantation globale. Nous avons choisi cette proposition car elle nous semblait coincider le mieux avec nos attentes :

  • Une cuisine aérée, où nous (y compris les enfants) pourrions circuler facilement
  • Un accès simple à la porte du bureau (à gauche)
  • Une bonne étendue de surface de travail
  • Ne pas partir dans des chantiers trop compliqués pour la pose

Prochaines étapes : enfin se décider sur les couleurs et matériaux, finaliser les choix de tiroirs et autres placards, et traiter ce satané soucis de saignée dans le carrelage, à la suite à la destruction du muret que nous avions au milieu de la pièce …